Bien isoler son habitation devient de plus en plus important pour de nombreux ménages ces dernières années dans le contexte actuel de lutte contre le réchauffement climatique et d’augmentation de la facture énergétique. Ainsi, l’isolation thermique par l’extérieur s’impose comme une solution efficace pour améliorer les performances énergétiques d’un logement. 

 

L’ITE, qu’est-ce que c’est ? 

L’isolation thermique par l’extérieur est une technique d’isolation qui consiste à poser une couche d’isolant et les différentes couches de matériaux de parements sur l’ensemble des murs extérieurs d’un bâtiment. Cette enveloppe thermique apporte un haut niveau de performance thermique en supprimant les ponts thermiques responsables de déperditions de chaleur et en améliorant le niveau d’étanchéité. 

Ainsi, en isolant vos murs par l’extérieur et non l’intérieur, vous ne perdez pas de mètre carré et donc n’empiétez sur votre espace de vie. 

 

Pourquoi choisir l’ITE ?

Cette solution d’isolation offre de nombreux avantages. Tout d’abord, elle permet des économies d’énergie importantes et offre un confort supplémentaire, hiver comme été, en maintenant les murs extérieurs à température constante par inertie thermique. 

Au niveau thermiques et acoustiques, cette technique satisfait pleinement aux exigences thermiques de la RT 2012 et aux exigences des bâtiments basse consommation. Elle permet également de traiter les ponts thermiques, d’assurer une excellente étanchéité de l’air et d’améliorer l’isolation acoustique du logement. 

Mais il est important de noter que l’isolation thermique par l’extérieur est plus coûteuse que l’isolation des murs creux, il vous faudra ainsi plus de temps pour rentabiliser votre investissement. Quant aux travaux, isoler une façade nécessite de gros travaux qui seront plutôt long à réaliser. 

 

Quel isolant choisir ?

Le choix de votre isolant extérieur se fait généralement en fonction des affinités avec le matériau. En effet, les plus sensible à l’environnement et l’écologie opteront plutôt pour un isolant naturel en fibre animale ou végétale par rapport à un isolant synthétique en plastique alvéolaire. Sinon en fonction de votre budget, les isolants minéraux, type laine de verre ou laine de roche, sont privilégiés pour les petits budgets.

Mais les caractéristiques et la résistance thermique de votre isolant constitue aussi un critère déterminant. Le niveau de performance thermique (R) doit être entre 2,8 et 3,7 m2 K/W. Le respect de ces coefficients vous permet de prétendre à certaines aides à la rénovation énergétiques.

Il est aussi important de regarder l’indice M qui vous informera sur le niveau de résistance au feu du matériau isolant et l’indice μ qui indique la résistance à la vapeur d’eau et donc à l’humidité de l’isolant.

 

 

N’hésitez pas à contacter La Maison Des Travaux à Lorient pour tous vos travaux d’isolation par l’extérieur et d’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Le courtier vous accompagnera dans votre projet en vous dispensant des conseils et en sélectionnant l’entreprise adéquat.